Partenariat pour l’avenir de nos métiers : la FNTV s’associe au Réseau des Écoles de la 2e Chance

Partenariat pour l’avenir de nos métiers : la FNTV s’associe au Réseau des Écoles de la 2e Chance

La Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) annonce avec enthousiasme la conclusion d’une convention de partenariat avec le Réseau des Écoles de la 2e Chance. Cette collaboration représente une avancée significative dans l’engagement de la FNTV en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes et de la promotion des métiers du transport routier de voyageurs.

 

Pour Jean-Sébastien Barrault, président de la FNTV, cette initiative est une étape majeure dans la contribution du secteur au développement socio-économique : « Nous sommes fiers de nous associer au Réseau des Écoles de la 2e Chance pour offrir de nouvelles opportunités aux jeunes éloignés de l’emploi. Ce partenariat illustre notre engagement en faveur de la jeunesse et de l’emploi, tout en répondant aux besoins de recrutement et de formation de notre secteur ».

 

Jean-Sébastien Barrault, président de la FNTV.

 

Depuis leur création en 1997, les Écoles de la 2e Chance (E2C) offrent une opportunité précieuse d’insertion professionnelle aux jeunes. Grâce à un parcours intensif conjuguant formation, alternance en entreprise et accompagnement personnalisé, les E2C permettent à ces jeunes de reconstruire leur projet professionnel et de reprendre confiance en eux.

 

Dans le cadre de ce partenariat, la FNTV s’engage à soutenir les actions des Écoles de la 2e Chance en facilitant l’accès à des stages en entreprise, en organisant des sessions d’information sur les métiers du transport routier de voyageurs, et en favorisant leur insertion professionnelle au sein du secteur.

 

En travaillant en étroite collaboration avec les Écoles de la 2e Chance, la FNTV contribue à ouvrir de nouvelles perspectives aux jeunes stagiaires, tout en répondant aux besoins de recrutement et de formation des entreprises du transport routier de voyageurs.

 

La FNTV est convaincue que ce partenariat sera bénéfique pour toutes les parties impliquées et qu’il contribuera à renforcer l’attractivité des métiers du transport routier de voyageurs auprès des jeunes.

 

 

Chronique FNTV. Un accord pionnier pour l’avenir des jeunes dans le Transport Routier de Voyageurs

Chronique FNTV. Un accord pionnier pour l’avenir des jeunes dans le Transport Routier de Voyageurs

 

 

L’accord conclu en ce début d’année entre le Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) marque un jalon crucial pour le secteur du Transport Routier de Voyageurs. Cette convention de partenariat ambitionne d’ouvrir de nouvelles voies d’opportunités pour la jeunesse.

 

Fondamentalement axée sur le renforcement des formations professionnelles et la facilitation de l’intégration des jeunes dans un domaine en constante évolution mais souvent méconnu, cette collaboration vise à offrir des perspectives claires d’orientation et de formation. L’objectif partagé du ministère et de la FNTV est de favoriser l’intégration professionnelle des jeunes dans le secteur du transport routier.

 

Cette initiative stratégique prévoit une série d’actions concrètes. En premier lieu, elle facilitera l’organisation des transports scolaires en instaurant un dialogue continu entre les autorités organisatrices de la mobilité, les services éducatifs et les établissements scolaires. L’objectif demeure celui d’assurer une fluidité dans la scolarisation des élèves en facilitant l’organisation de la desserte des établissements.

 

Parallèlement, des actions de sensibilisation seront menées dès le collège pour éveiller l’intérêt des jeunes aux métiers du transport routier de voyageurs. Des interventions professionnelles ciblées et des événements spécifiques seront organisés pour offrir une perspective concrète et enrichissante de ce secteur dynamique.

 

Dans le but de faciliter l’intégration professionnelle, la FNTV s’engage à ouvrir les portes de ses entreprises aux collégiens et lycéens en proposant des stages. En parallèle, elle encouragera les formations en alternance en collaboration avec des Centres de Formation d’Apprentis (CFA).

 

L’accent est également mis sur la promotion de la formation continue. En offrant des stages au sein des entreprises adhérentes de la FNTV, elle tend à actualiser les compétences des personnels de l’Éducation nationale pour les aligner sur les évolutions constantes du secteur.

 

Enfin, un aspect crucial de cette collaboration réside dans la promotion de la mixité et de l’inclusion. Des actions spécifiques seront entreprises pour favoriser la diversité dans le secteur du transport routier, notamment en encourageant l’accueil et le soutien des personnes en situation de handicap.

 

Cette convention illustre l’engagement conjoint du ministère de l’Éducation nationale et de la FNTV pour l’avenir professionnel des jeunes dans le transport routier de voyageurs. Elle promet des perspectives enrichissantes tout en contribuant activement au développement économique du pays.

 

 

 

Chronique FNTV –  La situation de l’emploi dans le transport routier de voyageurs s’améliore, soutenue par une augmentation record des formations

Chronique FNTV – La situation de l’emploi dans le transport routier de voyageurs s’améliore, soutenue par une augmentation record des formations

Le 15 janvier 2024

L’édition 2023 du rapport de l’Observatoire Prospectif des métiers et des qualifications dans les Transports et la Logistique (OPTL) dresse un état des lieux de l’emploi et de la formation dans le transport routier de voyageurs (TRV)enregistrant des évolutions significatives, révélatrices d’une mobilisation générale dans le secteur.

Dans un contexte d’intensification de la reprise d’activité à la suite de deux années marquées par la crise sanitaire, le nombre de salariés dans le transport routier de voyageurs affiche une progression notable de ses effectifs de 1,6% au 31 décembre 2022.

 

Parmi les données marquantes, celles de la formation marquent une hausse exceptionnelle. En 2022, 14 218 nouveaux conducteurs de transport en commun sur route ont été formés (contre 9 560 en 2021) : 8791 titres pro, 3549 FIMO voyageurs, 1878 « passerelles TRV ».

Cette dynamique positive de la formation s’associe à une croissance constante des effectifs à temps complet dans le TRV, passant de 56% en 2021 à 64% en 2022. Néanmoins, en parallèle, le nombre d’offres d’emploi déposées par les entreprises auprès de Pôle emploi est en très forte progression également : il est de 17 490 contre 12 790 en 2021, indiquant que les efforts de formation et de diversification de candidats devront se poursuivre.

Côté recrutement, en 2023, 85% des projets de recrutement des entreprises portent sur des conducteurs. 57 % des entreprises déclarent rencontrer des difficultés de recrutement (+8%). 38% des postes non-pourvus dans le TRV sont des temps partiels. Pourtant, 73% des embauches dans le TRV ont donné lieu à des CDI.

Malgré cette mobilisation en faveur de l’emploi, les données 2023 révèle une pyramide des âges défavorable au renouvellement des salariés dans les prochaines années. L’âge moyen est de plus de 50 ans dans le TRV contre 44 ans dans la branche des transports routiers. Les plus de 50 ans sont 10 fois plus nombreux que les moins de 30 ans dans le transport de voyageurs et 10% de salariés de moins de 35 ans alors que 44% ont plus de 55 ans.

 

La pyramide des âges du secteur.

 

L’augmentation des formations et du nombres d’emplois dans le secteur dessinent un horizon prometteur où le développement des compétences reste au cœur de la stratégie de développement des entreprises.

Le Transport Routier de Voyageurs devra néanmoins continuer à mobiliser des actions fortes en matière de renouvellement des générations de ses salariés afin de rajeunir la pyramide des âges dans les prochaines années.