Blue solutions choisit l’Alsace pour la production de ses batteries solides

Blue solutions choisit l’Alsace pour la production de ses batteries solides

C’est bien en Bretagne et dans le Grand Est (plus spécifiquement en Alsace) que Blue Solutions a pour projet de développer et produire des batteries pour véhicules électriques de nouvelle génération.

Comme précisé le 17 mai dernier à Bruno Lemaire, ministre de l’Economie, en visite à Ergué-Gabéri, fief de la filiale du Groupe Bolloré, Blue Solutions vise la création de près de 1 500 emplois d’ici 2032, avec un investissement global de plus de 2,2 Mds€.

A terme, la gigafactory de Blue Solutions pourra représenter une capacité annuelle de production de 25 GWh, soit l’équivalent de 250 000 véhicules/an.

Blue Solutions annonce « une rupture technologique majeure » pour ses batteries solides de nouvelle génération (GEN4) qui offriront 40% d’autonomie supplémentaire par rapport aux capacités maximales actuellement projetées sur les batteries lithium-ion.

Une première ligne pilote seront conduites en Bretagne, sur le territoire de Quimper Bretagne Occidentale, avant la mise en production en Alsace à l’horizon 2030.

 

FPT Industrial et Petronas lance une nouvelle gamme de lubrifiants

FPT Industrial et Petronas lance une nouvelle gamme de lubrifiants

FPT Industrial et Petronas Lubricants International (PLI) viennent de dévoiler une gamme de fluides co-marqués conçus pour les moteurs marins, routiers, tout-terrain et de production d’énergie.

Selon les deux marques, ces dernières ont combiné leur expertise pour créer des lubrifiants qui permettent aux véhicules anciens et modernes de rouler plus longtemps.

Tirant parti de la possibilité d’effectuer des tests directs sur les moteurs FPT Industrial, cette gamme est approuvée par FPT Industrial pour respecter l’intervalle de vidange d’huile spécifié par PLI.

 

ChargePoint dévoile une solution de recharge de trois mégawatts

ChargePoint dévoile une solution de recharge de trois mégawatts

ChargePoint, spécialiste des solutions de recharge en réseau pour les véhicules électriques (VE), a annoncé le 16 mai 2024 son engagement en faveur du système de recharge Megawatt (MCS), dernier-né de sa gamme de recharge rapide en courant continu.

Capable de fournir suffisamment d’énergie pour alimenter environ 1000 foyers, la puissance de ce système de recharge devrait favoriser l’électrification du transport routier commercial.

Le connecteur et le câble MCS équiperont les stations Power Link 2000 de ChargePoint, intégrées à la plateforme modulaire de recharge rapide à courant continu Express Plus.

Initialement, le système MCS fournira une puissance pouvant atteindre 1,2 mégawatt. Conçu pour évoluer, le système de recharge Megawatt inclura la recharge bidirectionnelle et permettra à terme un débit maximal de 3 MW, anticipant l’arrivée de véhicules compatibles avec cette puissance de charge.

 

Deuxième édition pour les Prix France Hydrogène

Deuxième édition pour les Prix France Hydrogène

France Hydrogène vient d’annoncer le lancement de la deuxième édition des Prix du même nom, qui célèbrent les réalisations de la filière hydrogène française.

Cette année, une nouveauté sera mise à l’honneur avec en plus des quatre Prix de la première édition (Prix de l’Innovation, Prix du Déploiement, Prix « Coup de cœur » du Jury et Prix du Grand public), la création d’un 5e prix « International » décerné à une solution exportée et déployée à l’international afin de valoriser le déploiement de la filière hydrogène française à l’export.

Pour cette nouvelle édition, France Hydrogène s’appuie sur trois partenaires qui apportent leur expertise dans leur domaine : la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), qui est une association de 800 adhérents regroupant des collectivités territoriales et leurs établissements publics chargés de l’organisation et/ou de l’exploitation de certains services publics ; Bpifrance ; et CCI France.

La cérémonie de remise des Prix aura lieu le 25 juin dans le cadre de la 11e édition des Journées Hydrogène dans les Territoires à Dijon.

 

 

Accelera fournira des solutions de batteries aux bus électriques de BMC Otomotiv

Accelera fournira des solutions de batteries aux bus électriques de BMC Otomotiv

Accelera, la filiale de Cummins Inc. dédiée aux énergies propres, vient d’annoncer sa collaboration avec BMC Otomotiv, fabricants d’autobus et de camions turc, pour fournir des solutions de batteries destinés aux bus électriques de ce dernier.

La batterie nickel-manganèse-cobalt (NMC) BP97E d’Accelera sera utilisée pour la première fois en Europe. La capacité de stockage monobloc de cette batterie est donnée pour aller jusqu’à 97 kWh.

Les optons d’énergie embarquée peuvent atteindre jusqu’à 582 kWh avec une configuration de six batteries.

Les batteries BP97E devraient être livrées à BMC au premier semestre 2024, tandis que les bus devraient être livrés aux clients d’ici l’année prochaine.

 

Grande-Bretagne. Bramble Energy réalise une percée dans le domaine de l’hydrogène

Grande-Bretagne. Bramble Energy réalise une percée dans le domaine de l’hydrogène

L’entreprise britannique Bramble Energy vient d’annoncer avoir réussi à simplifier le processus d’assemblage de piles à combustible grâce à la conception d’une pile à circuit imprimé (PCBFC), qui comprend un assemblage d’électrodes à membrane intégré dans des modules de PCB (cellules) unitisés.

Dans le cadre du Fonds de transformation automobile britannique, un programme créé pour soutenir l’industrialisation à grande échelle, Bramble Energy avait reçu 1,8 M£ en septembre 2022 pour développer un ensemble optimisé de piles à combustible ayant la capacité de produire jusqu’à 2 000 piles de 50 kW/an.

L’objectif de Bramble Energy est désormais de mettre en œuvre son nouveau système de fabrication sur un autobus à double-étage.

Le projet, qui fait partie de l’Initiative HEIDI (Hydrogen Electric Integrated Drivetrain), implique des partenaires dont Equipmake, Aeristech et l’Université de Bath. Il est soutenu par 6,3 M£ de l’Advanced Propulsion Center (APC), auxquels s’ajoutent des contributions de l’industrie pour un total de 12,7 M£.